Philosophie générale

La métaphysique moderne face à ses critiques Olivier Waymel

, par Le webmaster

Descartes a imposé à la métaphysique une nouvelle question fondamentale : la question du solipsisme. L’esprit est-il vraiment capable d’atteindre les objets qu’il vise ? demande dès lors le philosophe. Ne sommes-nous pas enfermés dans nos propres représentations ? Une part considérable de la réflexion philosophique a consisté depuis à essayer de répondre à ce problème solipsiste, ou, plus radicalement, à s’interroger sur sa réalité. Le problème solipsiste n’est-il pas en effet une illusion ? Ne résulte-t-il pas d’une mécompréhension du mode d’être de l’esprit et de sa relation au monde ? C’est à cette seconde question que nous nous intéresserons. Suggérée une première fois par Berkeley, l’attitude philosophique consistant à considérer le problème du solipsisme comme une illusion a constitué le principe directeur des deux traditions philosophiques qui ont dominé le 20ème siècle, la philosophie analytique (Wittgenstein, le Cercle de Vienne, Ryle, Austin) et la phénoménologie (Husserl). A partir des années soixante-dix, cependant, les développements de la philosophie de l’esprit ont conduit un certain nombre de philosophes à cesser de considérer le problème cartésien du solipsisme comme une illusion. Ils ont cherché à le résoudre et non plus à le dissoudre, notamment à travers la recherche d’une forme satisfaisante de naturalisme. Nous étudierons les concepts et arguments impliqués dans ces discussions.

Bibliographie

Descartes, Méditations métaphysiques [1641], Garnier-Flammarion, 2011
Locke, Essai sur l’entendement humain, Livre IV [1689], tr. fr. Vrin, 2006
Berkeley, Nouvelle théorie de la vision [1708], tr. fr. dans Berkeley, œuvres, I, Paris, PUF, 1985
Berkeley, Trois Dialogues entre Hylas et Philonous [1713], tr. fr. Garnier-Flammarion, 1999
Hume, Enquête sur l’entendement humain [1748], tr. fr. Garnier-Flammarion, 2006
Kant, Critique de la raison pure [1787], tr. fr. Garnier-Flammarion, 2006
Russell, Problèmes de philosophie [1912], tr. fr. Payot, 1989
Husserl, Méditations cartésiennes [1929] tr. fr. E. Levinas et G. Pfeiffer, Paris, Vrin, 2000
Wittgenstein, Tractatus Logico-Philosophicus [1921], tr. fr. G.-G. Granger, Paris, Gallimard, 1993
Wittgenstein, Recherches philosophiques [1953], tr. fr. Gallimard, 2004
Manifeste du Cercle de Vienne [1932], tr. fr. Paris, PUF, 1985
Austin, Ecrits philosophiques [1961], tr. fr. Le Seuil, 1994
Ryle, La notion d’esprit, [1949] tr. fr. Payot, 2005
Quine, « L’épistémologie naturalisée » dans Relativité de l’ontologie et autres essais [1969], tr. fr. Aubier, 2008
Kripke, Règles et langage privé. Introdution au paradoxe de Wittgenstein [1980], tr. fr. Le Seuil, 1996
Strawson, Analyse et métaphysique, Vrin, 1985
Nagel, Le point de vue de nulle part [1986], tr. fr. L’Eclat, 1993