Philosophie morale et politique

La propriété : perspectives philosophiques Marc Goetzmann

, par Le webmaster

L’idée de propriété d’un sujet sur des choses est omniprésente dans nos sociétés contemporaines. En son sens le plus formel, elle désigne le droit, fondamental, qu’un individu possèderait de disposer d’une chose, à l’exclusion de toute autre personne. Ce cours entend questionner cette évidence. En effet, cette conception de la propriété comme à la fois individuelle et exclusive connaît non seulement des exceptions et des variations qui la limitent, mais elle rencontre aussi des modes alternatifs de distribution des biens (propriété collective ou commons, propriété publique, etc.). Ce produit souvent tardif des sociétés occidentales n’est en effet rien d’autre qu’une solution parmi d’autres afin d’assurer la répartition des biens, notamment lorsqu’ils sont en quantité limitée. Or, ce problème n’est rien d’autre que celui, fondamental, de la justice. La question principale qui nous occupera sera alors de comprendre à quelles conditions la propriété peut être considérée comme un droit, dans un contexte où l’Etat est censé assurer à la fois le bien-être commun et la justice. Pour ce faire, nous étudierons des corpus aussi divers que ceux du droit naturel, de l’utilitarisme, de l’égalitarisme, du marxisme etc., en faisant une large place aux apports provenant d’autres disciplines comme l’histoire, le droit ou l’économie.

Évaluation

L’évaluation de ce cours prendra ensuite en compte la participation régulière à l’oral (sous forme de participation ponctuelle, de réponses à des questions et d’exposés), un rendu au cours du semestre, ainsi qu’un partiel de fin de semestre.
Attention : Le professeur a pour intention de monter un projet collectif, en fonction de la motivation des étudiant.e.s, qui serait le produit de réflexions tout au long du semestre.

Bibliographie indicative

J. Bentham, Principes du code civil, VIII-X.
J. Bentham, Introduction aux principes de morale et de législation.
J. Locke, Traité du gouvernement civil, chap. 5.
G. Hardin, « The Tragedy of the Commons », Science, 162, 1243-8.
G. W. F. Hegel, Principes de la philosophie du droit, §41-71.
W. N. Hohfeld, Fundamental Legal Conceptions.
K. Marx, Capital, I, 8, chap. 26-33.
J. S. Mill, Principes d’économie politique, II, chap. I-3.
J. Rawls, Théorie de la justice.
J. Rawls, La justice comme équité, §1-4, 13-14, 17-18, 41-42.
H. Sidgwick, Principes d’économie politique, III, VI.
H. Steiner, « The structure of a set of compossible rights », Journal of Philosophy, LXXIV (1977) pp. 767-75.
J. Waldron, The Right to Private Property.