Présentation générale du master

, par Le webmaster

Responsable du Master : Philippe Audegean

I. Organisation générale

Le Master de Philosophie a pour intitulé administratif officiel « Master Sciences de l’homme et de la société », mention « Pensée européenne et enseignement de la philosophie ». Il est ouvert à tout titulaire d’une Licence ou d’un diplôme équivalent. Il se compose d’un tronc commun pour la première année, puis se subdivise en deux parcours pendant la deuxième année.

a. La première année (Master 1)

Lors de cette première année, tous les étudiants suivent un même tronc commun, intitulé « Recherche en philosophie et pensée européenne ». Cette année est consacrée à l’approfondissement et à la spécialisation des connaissances (enseignements fondamentaux de philosophie, cours pluridisciplinaires sur le thème de l’Europe, cours de langue), ainsi qu’à l’initiation à la recherche en philosophie (travaux préparatoires à la rédaction du mémoire de recherche).

b. La deuxième année (Master 2)

Lors de cette deuxième année, les étudiants ont le choix entre deux parcours. Les parcours partagent en commun certains cours, mais comportent par ailleurs des enseignements qui leur sont spécifiques.

— Le parcours 1

est intitulé « Recherche en philosophie et pensée européenne », et constitue le prolongement direct de la première année. Il est particulièrement orienté vers la recherche en philosophie (séminaires de recherche, cours de langue, rédaction du mémoire de recherche).

— Le parcours 2

se nomme « Préparation à l’agrégation de philosophie ». Tout en incluant un travail de recherche en philosophie (rédaction du mémoire de recherche), il est particulièrement orienté vers la préparation des concours du professorat en philosophie (entraînement à la dissertation et à l’explication de texte, révision des auteurs et des thèmes classiques, cours consacrés au programme des concours).

II. Orientations pédagogiques.

1. Le tronc commun et le parcours 1 : « Recherche en philosophie et pensée européenne »

Ce tronc commun (en Master 1) et ce parcours (en Master 2) sont particulièrement consacrés à l’approfondissement et à la spécialisation des connaissances, ainsi qu’à la recherche en philosophie grâce à la rédaction du mémoire de recherche. L’orientation thématique originale du Master traduit le souci de prendre en compte la spécificité géographique et culturelle unique de Nice. Celle-ci est depuis plusieurs siècles, et aujourd’hui plus encore, un carrefour interculturel où s’opère la rencontre des traditions culturelles de l’espace européen, euro-méditerranéen et mondial. Mettant à profit cette situation d’exception, le Master propose aux étudiants, français et étrangers, une exploration de la culture des peules d’Europe qui veut dépasser la simple information culturelle pour restituer au devenir culturel européen sa dimension philosophique.

Ce que l’on peut aujourd’hui voir circuler, par l’écrit ou dans le discours oral public, sous l’intitulé « Europe » ou sous celui d’« Études européennes », se caractérise trop souvent par son caractère unilatéral : ces dénominations ne visent généralement qu’un aspect unique, le plus souvent économique ou législatif, de la vie collective des Européens. Comme si l’Europe ne pouvait se définir aujourd’hui que comme une entité administrative et commerçante. Cette situation résulte d’un déficit manifeste de formation : elle traduit une grande méconnaissance des si riches contenus de la culture européenne, dans sa diversité et sa spécificité. Pour pallier ce défaut, le présent Master propose d’étudier les contenus de sens de la culture européenne, c’est-à-dire l’ensemble des dimensions de la vie et de la culture des peuples d’Europe : dimensions philosophique, politique, juridique institutionnelle, économique, historique, mais aussi éthique, scientifique et technique, religieuse, littéraire, artistique. À partir de la diversité de ces approches disciplinaires complémentaires, l’objectif est triple : rendre manifestes les lignes de cohérence et les points de convergence qui permettent de penser l’appartenance culturelle à l’espace européen ; montrer aussi les lignes de faille ou de fracture qui ont, de l’intérieur, toujours rendu problématique et instable le sens de cette appartenance ; enfin, parvenir à mieux comprendre et appréhender ses relations avec les autres traditions culturelles, en particulier celles du monde méditerranéen et de l’Extrême-Orient.

2. Le parcours 2 : « Préparation à l’agrégation de philosophie »

Ce parcours (en Master 2) est particulièrement consacré à la préparation aux concours du professorat en philosophie : agrégation externe et interne, capes externe et interne. Chaque année, toutes les épreuves de ces concours font l’objet d’enseignements spécifiques, ce qui assure les meilleures conditions pour réussir. Ce parcours contient également une formation à la recherche en philosophie, puisqu’il inclut la rédaction du mémoire de recherche.

En outre, par-delà la préparation aux concours, ce parcours offre l’occasion de revenir sur les différentes connaissances acquises durant les années précédentes d’étude de la philosophie pour se les réapproprier, en faire la synthèse et les mettre en œuvre dans de nombreux exercices de dissertation et d’explication de texte. L’étude du programme de l’agrégation, et peut-être plus encore celle du programme du capes (qui n’est autre que le vaste programme de la classe Terminale, incluant toutes les questions philosophiques fondamentales), deviennent ainsi l’occasion d’acquérir une vue globale sur la philosophie et d’établir des liens entre ses domaines variés et ses différents auteurs. C’est pourquoi ce parcours s’adresse non seulement aux étudiants se destinant à la carrière de professeur, mais encore à ceux qui font le choix de travailler à consolider leur culture générale philosophique plutôt que de se lancer dans une recherche spécialisée.