Religion et pensée religieuse

Marx et la critique de la religion Sarah Barnaud-Mayer

, par Le webmaster

La déclaration de Marx dans son Introduction à la critique de la philosophie du droit de Hegel est bien connue : « la critique de la religion est la condition préliminaire de toute critique. » S’il est vrai que le jeune Marx de 1844 écrit aussi que « la critique de la religion est pour l’essentiel achevée », il demeure chez Marx une référence récurrente à la « religiosité ». Plus qu’un simple point de départ, la critique de la religion est l’archétype de toute critique ; mais il faut aussitôt entendre par là une critique de la religiosité plutôt que de la religion. En effet, la religion comme « fait social » est subsumée dans un schéma qui critique en même temps l’aliénation idéologique et l’aliénation matérielle. Le mouvement indiqué dans la critique de l’idéologie est un mouvement descendant « du ciel vers la terre ». Si mouvement ascendant il y a, c’est à l’émancipation humaine qu’il revient, par exemple dans la description des Communards qui « montent à l’assaut du ciel  ». Pourtant, il s’avère que la terre elle-même n’est pas exempte de fantasmagories ; or celles-ci ont la particularité de ne pas être de purs fantômes, spéculations ou projections. Si la religion n’est qu’un « reflet fantastique », alors il semble qu’une critique radicale invite à en identifier les racines matérielles, sociales. Pourtant, la religion chassée par la porte revient par la fenêtre : au sein même du mode d’apparition politique, économique, du « monde de l’homme ».

BIBLIOGRAPHIE

NB. Les éditions ne sont pas impératives et beaucoup de textes sont disponibles gratuitement sur internet.

→ Lectures obligatoires (œuvres de Marx) :

- Pour une critique de la philosophie du droit de Hegel, Introduction.

- Manuscrits de 1844

- À propos de la question juive

- L’Idéologie allemande, 1ere partie.

- Le Capital, livre I, section I chapitre I et section VII chapitre XXV

→ Lectures conseillées

- Hegel, L’Esprit du christianisme et son destin ou Leçons sur la philosophie de la religion.

- Feuerbach, L’essence du christianisme.