Séminaire de phénoménologie

La réflexion phénoménologique Grégori Jean

, par Le webmaster

A § 77 d’Ideen I, Husserl souligne la « fonction méthodologique universelle » de la réflexivité, et ajoute que « la méthode phénoménologique se meut intégralement parmi des actes de réflexion ». Force est pourtant de constater que, dans l’histoire de la phénoménologie, une telle fonction fut très frontalement mise en cause, et ceci de plusieurs manières : soit qu’elle parut incompatible avec le changement de paradigme qu’exigeait sa greffe existentialiste et son abandon du vocabulaire de la « conscience », soit qu’elle fut détrônée par une analytique de l’irréfléchi dont on attendait qu’elle nous livre la vérité même du vécu, soit enfin qu’elle fut tout simplement dénoncée au nom d’une présence à soi de la subjectivité vivante irréductible à tout dialectique réflexive. L’objectif de ce séminaire sera de répéter à sa manière cette question, non seulement pour en révéler l’arrière-fond historique et thématique, mais aussi pour tenter de nous frayer une voie vers une conception de la réflexivité qui, échappant à ces critiques de principe, nous permettrait de renouer avec le geste husserlien et avec ce qu’il avait pour ambition d’instituer : une nouvelle manière de comprendre l’articulation entre phénoménologie et anthropologie, ou entre la subjectivité et ce qui en constitue l’humanité.

Bibliographie indicative

* Blumenberg H., La description de l’homme, trad. fr. D. Trierweiler, Paris, Cerf, 2011.
* Condillac, Essai sur l’origine des connaissances humaines, Paris, Vrin, 2014
* Descartes R., Méditations métaphysiques.
* Derrida J., La voix et le phénomène, Paris, PUF, « Quadrige », 2007.
* Hegel G. W. F., Phénoménologie de l’esprit, trad. B. Bourgeois, Paris, Vrin, 2006.
* Heidegger M., Être et temps, trad. fr. E. Martineau, Paris, Authentica, 1985.
* Henry M., Généalogie de la psychanalyse. Le commencement perdu, Paris, PUF, « Epiméthée », 1985.
* Husserl E.,
- Idées directrices pour une phénoménologie pure et une philosophie phénoménologique, trad. fr. P. Ricœur, Paris, Gallimard, 1950.
- Méditations cartésiennes et les conférences de Paris, trad. fr. M-B. de Launay, Paris, PUF, « Epiméthée », 1994.
- Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps, trad. fr. H. Dussort, Paris, PUF, « Epiméthée », 1964.
* Kant I.,
- Critique de la raison pure, trad. fr. A. J-L. Delamarre et F. Marty, dans Œuvres philosophiques I, Paris, Gallimard, « La pléiade », 1980.
- Critique de la faculté de juger, trad. fr. A. J-L. Delamarre, dans Œuvres philosophiques II, Paris, Gallimard, « La pléiade », 1980.
* Kojève A., Introduction à la lecture de Hegel, Paris, Gallimard, « Tel ».
 * Lacan J.,
- Ecrits I, Seuil, 1966.
- Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse (sém. XI), Seuil, 1973.
* Locke J., Essai sur l’entendement humain, livre I et II, Paris Vrin, 2001.
* Maine de Biran P., Essai sur les fondements de la psychologie, dans Œuvres VII, Paris, Vrin, 2001.
* Merleau-Ponty M.,
- Phénoménologie de la perception, Paris, Gallimard, « Tel », 1976.
- Le visible et l’invisible, Paris, Gallimard, « Tel », 1979.
* Ricœur P., Soi-même comme un autre, Le Seuil, 1990.
* Sartre J-P., 
- La transcendance de l’ego, Paris, Vrin, 1966.
- L’être et le néant. Essai d’ontologie phénoménologique, Paris, Gallimard, 1963.
- Situations I, Paris, Gallimard, 1947.