Histoire de la Philosophie 1

Platon : le Ménon Laurent Pietra

, par Le webmaster

Selon R. Brague, le Ménon, par « sa brièveté et son unité de style » passe pour « un résumé parfait de l’art et de la pensée de Platon. » Voilà qui suffirait à justifier le choix de ce dialogue pour introduire à l’œuvre du fondateur de la philosophie ; mais outre cette vertu de « résumé », le Ménon permet le renvoi à de nombreux autres dialogues (voire à d’autres auteurs), tant les échos sont manifestes ; il est encore une source féconde de concepts, de raisonnements, d’illustrations pour les étudiants qui ont quelque dissertation à produire. Ce dialogue aporétique pose le problème de l’excellence (de la vertu) en mettant en scène Socrate et un disciple de Gorgias, Ménon. Ce thème qui en fait un des monuments de la philosophie morale (et politique) nous renvoie directement au concept platonicien le plus important, le Bien, mais sur le mode de l’ignorance du Bien et de la définition de l’excellence, ce qui en fait comme l’envers du texte de la République. Cette difficulté de la définition ouvre sur des modèles de définition qui non seulement mêlent considérations gnoséologiques et axiologiques, mais qui sont aussi l’occasion d’une confrontation avec les pensées sophistiques, orphiques, physiologiques, tragiques, dans une dramaturgie où affleure le Socrate historique, dans l’ombre portée de son procès. Cet art consommé de l’allusion, du voilement et de la fiction nous permet enfin de rejoindre le problème de l’exotérique et de l’ésotérique chez Platon, mais aussi chez son maître Socrate. Rien ne manque dans ce dialogue : élève de sophiste, sophiste, démagogue, érotique, mythe, poésie, mathématique, physique, éducation, ironie, Idées, pastiches... Nous prendrons le temps d’une étude suivie et approfondie de ce texte, en espérant initier aux plaisirs toujours renouvelés de sa lecture.

Bibliographie :

Platon, Apologie de Socrate, Le Banquet, Euthydème, Gorgias, Ménon, Phédon, La République (GF).

S. Kierkegaard, La dialectique de la communication éthique et éthico-religieuse (Orante, tome 14).
M.-L. Desclos, Structure des dialogues de Platon (Ellipses).
L. Robin, Platon (PUF).
F. Wolff, Socrate (PUF).

Bibliographie complémentaire :

Aristote, Ethique à Nicomaque (Vrin).

M. Alexandre, Lecture de Platon (Bordas/Mouton).

R. Brague, Le restant : supplément aux commentaires du Ménon de Platon (Vrin).

R. Damien, Eloge de l’autorité (Armand Colin).

V. Goldschmidt, Les dialogues de Platon (PUF).

L. Guillermit, L’enseignement de Platon II (L’éclat).

M. Hénaff, Le prix de la vérité (Seuil).

P. Ismard, L’événement Socrate (Flammarion).

F. Nietzsche, Introduction à l’étude des dialogues de Platon (L’éclat).

J.-L. Périllié, Mystères socratiques et Traditions orales de l’eudémonisme dans les Dialogues de Platon (Academia Verlag).

G. Vlastos, Socrate, ironie et philosophie morale (Aubier).